Archives pour la catégorie Textes choisis

Marie Alfred de Musset

 

 

Marie Alfred de Musset dans Textes choisis Marie-A-de-Musset

Saint Valentin . Amour, divin rôdeur.

 

 

Saint Valentin . Amour, divin rôdeur. dans Textes choisis 102

 

St-Valentin-2012 Amour dans Textes choisis

47 Poèmes

La rose effeuillée, Marceline Desbordes Valmore .

 

La rose effeuillée, Marceline Desbordes Valmore . dans Textes choisis La-rose-effeuillée-fusion-

J’ai dans mon coeur . Théophile Gautier.

 

J'ai dans mon coeur . Théophile Gautier. dans Textes choisis 75

Jai-dans-mon-coeur Coeur dans Textes choisis

Ce texte avait déjà été publié, je vous le propose de nouveau pour la Saint Valentin.

L’amour, Adélaïde Dufrénoy.

 

L'amour, Adélaïde Dufrénoy. dans Textes choisis Image4

 

St-valentin-03 Amour dans Textes choisis

47 Saint Valentin

A la rivière du Loir . Pierre de Ronsard .

 

A la rivière du Loir . Pierre de Ronsard . dans Textes choisis A-la-rivière-du-Loir-

Sonnet Louise Labé.

 

 
Sonnet Louise Labé. dans Textes choisis mail11
Les sonnets de Louise Labé 

O dous regars, ô yeus pleins de beauté,
Petits jardins, pleins de fleurs amoureuses
Où sont d’Amour les flesches dangereuses,
Tant à vous voir mon oeil s’est arresté !

O coeur felon, ô rude cruauté,
Tant tu me tiens de façons rigoureuses,
Tant j’ay coulé de larmes langoureuses,
Sentant l’ardeur de mon coeur tourmenté !

Donques, mes yeus, tant de plaisir avez,
Tant de bons tours par ses yeus recevez :
Mais toy, mon coeur, plus les vois s’y complaire,

Plus tu languiz, plus en as de soucis,
Or devinez si je suis aise aussi,
Sentant mon oeil estre à mon coeur contraire.

464-300x212 Louise Labé dans Textes choisis

Alfred de Musset, sonnet sur l’hiver.

 

Alfred de Musset, sonnet sur l'hiver. dans Textes choisis 75-300x187

 

Sonnet

Que j’aime le premier frisson d’hiver! le chaume,

Sous le pied du chasseur, refusant de ployer!

Quand vient la pie aux champs que le foin vert embaume,

Au fond du vieux château s’éveille le foyer;

C’est le temps de la ville. – Oh! lorsque l’an dernier,

J’y revins, que je vis ce bon Louvre et son dôme,

Paris et sa fumée, et tout ce beau royaume

(J’entends encore au vent les postillons crier),

Que j’aimais ce temps gris, ces passants, et la Seine

Sous ses mille falots assise en souveraine!

J’allais revoir l’hiver. – Et toi, ma vie, et toi!

Oh! dans tes longs regards j’allais tremper mon âme;

Je saluais tes murs. – Car, qui m’eût dit, madame,

Que votre coeur sitôt avait changé pour moi?

 

Alfred de Musset

Source : http://www.poesies.net

 

04-menu-noel-71-300x149 Alfred de Musset dans Textes choisis 

 

12345...22

Mes p' tites croix |
la boutique de chris |
un tourneur varnois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez LORETTE
| mamypassion
| KYMCO, CAN-AM, Piaggio, MBK...