Plouha. Treveneuc.

Plouha, petite station balnéaire de la côte du Goëlo, peut s’enorgueillir de posséder les plus hautes falaises de Bretagne, un site magnifique à découvrir le long du sentier douanier. Les falaises de Plouha constituent sans aucun doute l’un des plus beaux sites sauvages des côtes bretonnes. Il ne faut pas manquer d’emprunter le GR 34 qui permet de rejoindre la pointe de Plouha. A 104 mètres au-dessus du niveau de la mer, elle offre une vue panoramique de Bréhat au Cap Fréhel.Le site, mariage de fougères et d’ajoncs, est particulièrement impressionnant. Les îlots de la Mauve et du Pommier abritent nombre de cormorans, goélands ou encore pétrels fulmars qui s’admirent encore mieux aux jumelles.La plage Bonaparte compte parmi les 24 hauts-lieux de la Résistance Française. C’est d’ici que partirent pour l’Angleterre 135 aviateurs américains et canadiens, dont les avions avaient été abattus. http://www.bretagne.com/fr/geographie/villes/cotes_d_armor/plouha

Port Moguer et Gwin Zegal

Extraits de :

http://www.bretagne.com/fr/patrimoine/patrimoine_maritime/ports/cotes_d_armor/gwin_zegal 

Gwin Zegal

C’est sans doute, avec le port de Mazou en Porspoder (29), le dernier représentant en France d’un mode de mouillage très particulier, dont l’histoire remonte au Moyen Age. Un simple mouillage sur pieux de bois.

Une petite trentaine de troncs d’arbres de 8 à 10 mètres de hauteur sont plantés dans le sable marin, avec leurs racines, au creux d’une petite anse protégée par une pointe rocheuse. Des pierres consolident la base de chaque arbre et l’ensemble constitue une petit forêt de mâts qui traverse les siècles. C’est là que s’amarrent les embarcations.

Terre de silence

On y arrive par la terre, en suivant une petite route sinueuse bordée de genêts et d’ajoncs. On peut également y venir à pied, en suivant le GR 34 qui emprunte le sentier des douaniers. Par l’un ou par l’autre, le panorama sur les plus hautes falaises de Bretagne vaut le détour. Gwin-Zegal (vin de seigle en breton) se loge au creux de la falaise.

De la petite plage, on aperçoit les plages de Port-Moguer, dont la digue en granit rose cisaille le fond de la vallée et offre un rare abri contre les vents du large.

Port Moguer à marée montante, on aperçoit Gwin Zegal dans le lointain sur les photos 3 et 4.

700plouha01.jpg

700plouha03.jpg

700plouha04.jpg

700plouha06.jpg

700plouha05.jpg

700plouha07.jpg

Une promenade sur les falaises  au-dessus de Port Moguer et Gwin Zégal.

Plouha. Treveneuc. dans Mon Blog p2123210

p2123212 dans Mon Blog

p2123211

 Le Petit port de Gwin Zegal vu des falaises .

Marée basse à Gwin Zégal.

p2123213

p2123310

p2123214

Plage Bonaparte.

700plagebonaparteplouha2201.jpg 

Extraits de Wikipédia :

« Mais Plouha, c’est aussi une histoire beaucoup plus proche.En effet, en novembre 1943, Lucien Dumais et Raymond Labrosse (deux franco-canadiens), viennent organiser et diriger le réseau Shelburn qui a pour but de récupérer les pilotes des avions alliés abattus et de les rapatrier vers l’Angleterre.Ils étaient recueillis un peu partout en France et hébergés dans des familles plouhatines ou des environs, ceci, bien sûr, à l’insu de l’occupant nazi. Avant l’embarquement, 20 à 25 aviateurs étaient regroupés dans la maison (nom de code: Maison d’Alphonse) où habitaient Marie et Jean Gicquel puis acheminés de nuit, par la lande, par des passeurs plouhatins. Ils arrivaient à l’anse Cochat (nom de code: « plage Bonaparte« ) où les attendaient des embarcations légères chargées de les acheminer sur une corvette anglaise qui était mouillée au large »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Plouha

700plagebonaparteplouha2202.jpg

700plagebonaparteplouha2203.jpg

700plagebonaparteplouha2204.jpg

700plagebonaparte06.jpg

Treveneuc Port Goret.

p2123313

p2123311

p2123312



6 commentaires

  1. Marie-pierre Santschi dit :

    Bonjour je suis émerveillée par votre site et une amoureuse de la Bretagne depuis tant d’années.
    je désirerrais entrer en contact avec vous car je viens avec une amie à Locquirec 2 semaines en avril. j’organise également des découvertes du patrimoine pour des amis et j’aurais besoin de qques tuyaux. est-ce possible, puis-je espérer que vous me répondrez?
    je vous envoie mes cordiales salutations du Jura suisse sous la neige…mais c’est beau aussi
    Marie-Pierre S

  2. Valentine dit :

    Aaaaaaaah ! OOOOOOOooooooooooooooooh ! Mon coin préféré !!!

  3. Bretagne dit :

    Bonjour,

    Les photos sont superbes, je viens de faire une superbe promenade en visitant votre blog, bonne continuation.
    Laiza

  4. HIRSCH.F dit :

    Bonjour, les diapos sont magnifiques,j’ai passé avec mon épouse deux semaines en septembre 2008 (formidables) avec ses randonnées sur le GR34.Que de souvenirs en redécouvrant avec ses photos ces endroits superbes.
    A 2009 j’espère!!!!
    Cordialement Francis

  5. lulu53 dit :

    hello,
    les photos sont magnifiques, je découvre ton blog en passant par Melly.
    Moules frites, ça me parle, j’en ai encore mangé il y a 1 dizaine de jours mais dans le Sud, à Saint Mandrier.
    bye bye
    lulu53

  6. Melly dit :

    Je vais bientôt rendre hommage à Treveneuc (surprise-surprise) et mettrai une ou deux tes images avec TON lien !!

    dis donc je reconnais bien, c’est juste à 700 m de chez moi – bon tu connais « Le crapaud Rouge » ? -
    ils ont encore des « moules-frites » !! – on s’en fait une ces jours-ci ?

    mon tel : 06 29 32 33 38 !!

Répondre

Mes p' tites croix |
la boutique de chris |
un tourneur varnois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez LORETTE
| mamypassion
| KYMCO, CAN-AM, Piaggio, MBK...