Archive pour janvier, 2015

Hibiscus

 

Hibiscus

Soleil rouge.

 

Lever de soleil.

Soleil rouge bis

Petit matin frileux, le givre est là.

 

PETIT MATIN FRILEUX

Lever du soleil.

Lever du soleil

Lever du soleil sur Ste Soulle.

Vu depuis la chambre.

Pause

 

Le blog va être en demi pause quelques jours pour cause d’installation

et d’ordinateur peu performant.

L'arbre aux oiseaux 02

A l’est l’arbre aux oiseaux,

Sainte Soulle, mon nouveau port.

Jetée 01

Au revoir pas adieu !!!!!

IMG_5744_redimensionner

Bonjour….

Vous allez me dire il faut changer le » bandeau » pas du tout, 

comme un clin d’œil vers l’avenir,  c’était une photo faite en Charentes Maritimes,

les voiliers sont de toutes les mers.

 

019

Sainte Soulle

 

 

Sainte-Soulle est une commune du sud-ouest de la France, située dans le département de la Charente-Maritime (Actuelle région Poitou-Charentes).

Ses habitants sont appelés les Solinois et les Solinoises.

 

La commune se situe à une douzaine de kilomètres à l’est de La Rochelle, elle fait partie de la Communauté d’agglomération de La Rochelle, dont elle constitue la pointe Est.

Résidence  70

 

Hameaux et lieux-dits

Outre le bourg, la commune comprend de nombreux hameaux, lieux-dits ou villages tels les Grandes Rivières, les Petites Rivières, Saint-Coux, Usseau, le Raguenaud, Coudin, Cheusse (où est implanté le centre aéré de la commune de La Rochelle) ou une partie des villages du Péré-Durand (partagé avec la commune de Saint-Ouen-d’Aunis), de la Gabardelière (partagé avec les communes de Bourgneuf et, dans une moindre mesure, de Dompierre-sur-Mer) ou de Fontpatour (relevant pour la majeure partie de la commune de Vérines, mais dont le quartier du Pontreau est néanmoins partagé entre les communes de Sainte-Soulle et de Saint-Médard-d’Aunis).

À l’origine commune agricole, elle tend à devenir depuis le milieu des années 1990 un lieu de résidence pour des personnes travaillant à La Rochelle. Elle connaît de fait une forte croissance urbaine avec la création de nombreux lotissements, et est aujourd’hui la commune la plus peuplée du canton de la Jarrie, qui est lui-même le canton le plus peuplé de Charente-Maritime.

Histoire

Le nom provient de « sainte Soline »

Sainte Soline est une vierge et martyre originaire du Poitou. Canonisée par l’Église catholique, elle est fêtée le 17 octobre.

Il n’existe aucune information précise ou fiable sur la vie de Sainte Soline. Certaines sources la situent souvent la fin du IIIe siècle, vers 290. D’autres indiquent que son martyre aurait eu lieu en l’an 80.

 

Une observation approfondie permet de découvrir des vestiges et des sites qui sont les témoins d’une histoire très riche.

        Au nord du bourg « la motte castrale de la Roche Bertin » domine toute le périphérie Rochelaise. A 42 mètres au dessus du niveau de la mer, elle était surmontée d’une tour en bois très utile au X ième siècle pour la surveillance des alentours. (Propriété  privée)

La motte castrale est typiquement un ouvrage de défense médiéval ancien, composé d’un rehaussement important de terre rapportée de forme circulaire, la « motte ». Il existe plusieurs formes d’édification de ces ouvrages, souvent appelés à tort « motte féodale », dans toutes les régions d’Europe.

La plupart du temps le tertre était entouré d’un fossé, le sommet étant occupé par une forte palissade. Un fortin de bois y était aménagé avec une tour de guet analogue à un donjon. La motte est considérée comme un château fort primitif.

 

         Le Treuil Secret porte bien son nom, puisqu’il est le lieu ou Bertrand DUGUESCLIN signa un accord avec les Rochelais en 1372, pendant le siège de La Rochelle. Accord discret « sagement conduit et dextrement exécuté » disent les textes.

            Le canal de Rompsay est aussi une marque de l’histoire de l’Aunis, de La Rochelle et des communes avoisinantes. Il est la marque des intérêts commerciaux et stratégiques portés déjà par l’Etat. 

Le projet a été lancé sur décision impériale de Napoléon 1er, en 1805 (décret du 28 messidor an XIII).

À l’origine, le canal devait relier Niort dans les Deux-Sèvres à La Rochelle, soit 44 kilomètres (voir carte de Cassini). Il fait partie du projet d’établir une liaison navigable Nord-Sud, de la Loire à l’estuaire de la Gironde.

Les travaux devaient s’étendre sur 5 années..

Des fouilles archéologiques réalisées autour de l’église ont révélé un cimetière mérovingien

Mes p' tites croix |
la boutique de chris |
un tourneur varnois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez LORETTE
| mamypassion
| KYMCO, CAN-AM, Piaggio, MBK...