Archive pour 26 mars, 2013

Montflanquin.

 

Voyage dans le Lot et Garonne

Septembre 2006 

Située sur une colline surplombant la vallée de la Lède, à la frontière du Périgord du Quercy et de la Guyenne, Monflanquin est classée parmi les plus beaux villages de France.

En 1252, Guillaume Amanieu, seigneur de Calviac, cède la montagne de Monflanquin à Alphonse de Poitiers. Ce dernier y fonde une Bastide du XIIIe siècle. L’accord donne lieu à un contrat qui prévoit un partage de revenus de la nouvelle ville entre les deux partenaires. En 1256, Alphonse de Poitiers commence la fondation de la bastide. En 1269, la charte de fondation est confirmée. À la mort d’Alphonse de Poitiers après son épouse, Jeanne de Toulouse, fille de Raymond VII, sans héritier, ses terres entrent dans le domaine royal de Philippe III. En 1279, Monflanquin devient un des douze bailliages de l’Agenais. L’archevêque de Bordeaux, Bertrand de Got, rend visite à la ville en 1304. Il est élu pape l’année suivante sous le nom de Clément V. La bastide étant devenue anglaise, le roi Édouard III confirme les privilèges de la ville en 1318. En 1374, les habitants de Monflanquin aident l’armée du roi de France qui se dirige vers Tonneins pour chasser les Anglais de l’Agenais.

Le 31 août 1574, Guy de Montferrand, seigneur de Langoiran, Gouverneur du Périgord « pour ceux de la religion réformée » et Geoffroy de Vivans prirent avec leurs 2000 hommes la ville et firent prisonniers 125 gentilshommes.

Elle fut chef-lieu de district de 1790 à 1795.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Monflanquin

Les bastides.:

Une bastide (de l’occitan bastida) est le nom désignant trois à cinq cents villes neuves, fondées dans le sud-ouest de la France entre 1222 et 1373, réparties sur 14 départements. Entre la croisade des Albigeois et la guerre de Cent Ans, ces fondations répondent à un certain nombre de caractéristiques communes d’ordre politique, économique et architectural, correspondant à un essor urbain exceptionnel en Europe à cette époque.

Les bastides sont à la fois la constitution d’un pouvoir politique et économique local et démocratique (avec un consulat, un marché, des foires, des poids et mesures, une milice), à la fois l’institution d’un plan local d’urbanisme avec son règlement, dont la réalisation se fera pendant plusieurs siècles.

On peut citer, parmi les bastides les plus caractéristiques ou les mieux conservées du point de vue architectural, celles de Monflanquin, Monpazier, Grenade, Mirande ou bien encore Libourne et la ville basse de Carcassonne.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bastide_(ville).

Montflanquin. dans Paysages urbains et autres 3-monflanquin-11_redimensionner

3-monflanquin-15_redimensionner Montflanquin dans Photos

3-monflanquin-13_redimensionner

Mes p' tites croix |
la boutique de chris |
un tourneur varnois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez LORETTE
| mamypassion
| KYMCO, CAN-AM, Piaggio, MBK...