Archive pour 3 novembre, 2008

De beaux soucis….

Le souci officinal (Calendula officinalis), est une plante herbacée annuelle, à fleurs jaunes ou jaune orangé, dont la floraison commence aux premiers jours du printemps et peut durer presque toute l’année.Très commun dans les régions méditerranéennes, le souci y croît dans la plupart des jardins et des friches sans avoir besoin d’y être semé, le vent faisant office de jardinier.Le souci est une plante tinctoriale, d’utilisation domestique. Il fournit une couleur jaune crème, obtenue par une décoction de ses fleurs. Le souci fournit aussi une source de colorant alimentaire non toxique, notamment utilisée pour foncer les beurres.

Description

Ses feuilles sont alternes, oblongues et sessiles. Ses pétales ont permis de falsifier le safran.

Les fleurs ont la particularité de se fermer la nuit et de se rouvrir dès que le soleil est suffisamment haut dans le ciel. C’est d’ailleurs ce qui lui a valu son nom de souci, qui n’a rien à voir avec nos tracas quotidiens mais vient du latin solsequia (= qui suit le soleil). Son nom latin paraît lui lié aux calendes (premier jour du mois chez les Romains), peut-être pour souligner le fait qu’il fleurit toute l’année.

soucis.jpg

Parmi la multitude de constituants du calendula officinalis nous ne retiendrons que les principaux : huiles essentielles, Flavonoïdes, Terpènes (Caroténoïdes), acide salicylique et alcools.

  • Caroténoïdes
  • Il existe dix-neuf caroténoïdes présents dans les pétales jaunes et orange du souci off. dont dix sont spécifiques à la fleur orange. Si l’on passe sur la stéréochimie de ces molécules on peut mettre en avant les proportions suivantes : Flavoxanthine (28%), Luteoxanthine (11%), Lycopènes (20%), Carotène (alpha, bêta, gamma, thêta : 12%), Lutéines (8%), Rubixanthines (7%), Auroxanthine (7%), autres (8%).
  • Flavonoïdes

C’est dans la fraction butanolique des extraits du calendula que l’on trouve le plus de flavonoïdes

  • Triterpendioles

Le calendula officinalis possède des esters faradiols dont : le faradio, faradiol-3-myristique, faradiol-3-palmitique et psi-taraxasterol 3(mono-alcool). Ces esters sont anti-inflammatoires et anti-œedémateux. L’extraction par SFE (super fluid extraction), en plus d’atteindre un degré de pureté supérieur à 96% pour les faradiols ci-dessus, a permis de mettre en évidence un composé mineur : maniladiol 3-O-laurate et myristate

Il a été mis en évidence par chromatographie les constituants suivants en plus de ceux décrits ci-dessus : acide oléanolique, acide vanillique, acide caféique, ainsi que bien d’autres acides(voir publication pour liste complète).

Utilisation thérapeutique La Calendula officinalis a des propriétés anti-inflammatoires, anti-œdémateuses, antioxydantes, anti-virales, anti-tumorales et immunomodulatrices.

 

 

Source documentaire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Souci_officinal

Mes p' tites croix |
la boutique de chris |
un tourneur varnois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez LORETTE
| mamypassion
| KYMCO, CAN-AM, Piaggio, MBK...