Archive pour février, 2007

Fleurs du Parc.

 

 700tulipier04.jpg

Magnolias.

700tulipier08.jpg

Magnolias.

700camlia01.jpg

Etamines de camélia.

700azale02.jpg

Azalée

700renoncule.jpg

Renoncule

700crocus01.jpg

Crocus

700coretedujapon.jpg

Fleurs de Corete.

irislanterne.gif

Les plages de Binic

bonjourtousvoilierb.gif 

Binic tire son nom du préfixe pen (qui signifie chef) et de Ic qui est le nom de la rivière voisine qui se jette dans la mer. Binic est donc l’embouchure de l’Ic. On la surnomme Cité des Embruns ou encore Le Grain de Beauté des Côtes d’Armor.

700binic1602200731.jpg

Après les ports de Binic.

Les plages .

La plage principale est la Banche.

700biniclesplages200704.jpg

700biniclesplages200703.jpg

La seconde plage est celle dite de « l’avant port ».

700biniclesplages200705.jpg

700biniclesplages200708.jpg

700biniclesplages200707.jpg

parapluie.gif

 

Printemps A. Samain.

700premirejonquille1102.jpg 

Printemps

Les désespoirs sont morts, et mortes les douleurs.
L’ espérance a tissé la robe de la terre ;
et ses vieux flancs féconds, travaillés d’ un mystère,
vont s’ entr’ ouvrir encor d’ une extase de fleurs.
Les temps sont arrivés, et l’ appel de la femme,
ce soir, a retenti par la création.
L’ étoile du désir se lève ô vision !
ô robes qui passez, nonchalantes, dans l’ âme… 

les ciels nus du matin frissonnent de pudeur ;
l’ émeute verte éclate aux ramures vivaces ;
et la vie éternelle arrivant des espaces
en ruisseaux de parfums coule à travers le coeur.
Voici que le printemps s’ avance sous les branches,
nu, candide et mouillé dans un jeune soleil ;
et les cloches tintant parmi l’ azur vermeil
versent une allégresse au coeur des maisons blanches.
L’ âme s’ ouvre parmi l’ enchantement du jour,
et le monde qu’ enivre une vague caresse,
le monde, un jour encor, va noyer sa détresse
dans les cheveux profonds et vivants de l’ amour.
Amour ! Frissons légers des jupes, des voilettes,
et lumières des yeux de femmes transparents…
amour ! Musique bleue et songes odorants…
et frêles papillons grisés de violettes… 

Albert Samain. Le chariot d’or 

700paquerette1102200707.jpg

Binic son église.

potimarron13.gif 

Binic son église, les quais, la mairie. 

700biniclaville200701.jpg

700biniclaville200702.jpg

700biniclaville2007071.jpg

700binic1602200732.jpg

700biniclaville200705.jpg

panthere21.gif

Neige 24/02/2006.

tasse18.gif 

Non je ne me suis pas trompée, c’était le 24 Février 2006.

Il y a un an mon jardin était sous la neige.

660neigele24020605.jpg

660neigele24020606.jpg

660neigele24020607.jpg

660neigele24020608.jpg

bonhommedeneige003.gif

Les ports de Binic.

tassejaune.gif  

J’ai envie de vous faire connaître un peu plus ma petite ville.

J’ai donc pris mon fidèle appareil photos et je me suis promenée en « touriste ».  Voici une partie de ma moisson….

 Ma ville est une petite station balnéaire très vivante l’été et un peu vide l’hiver, les boutiques sont fermées, les volets attendent le retour des beaux jours pour s’ouvrir. Quelques rares enfants jouent sur la plage et pourtant quel terrain de jeux. 

700binicsesports200711.jpg

Parlons d’abord des ports.

Un port d’échouage les bateaux entrent à marée haute, ils sont béquillés pour la marée basse.

Un port clos qui s’ouvre avec une écluse,  la route s’efface pour laisser les bateaux passer.

700binicsesports200708.jpg

Il s’agit d’un port de plaisance, les pêcheurs sont partis vers le port en  »eau profonde » de Saint Quay Portrieux plus facilement accessible quelle que soit la hauteur d’eau.

700binicsesports200707.jpg

La maison du port.

700binicsesports200710.jpg

L’avant port ou port d’échouage.

700binicsesports200709.jpg

700binicsesports200712.jpg

Le port de plaisance.

bateau7.gif

Bon vent, bonne mer.

Théophile Gautier La lune.

700lunep.jpg

La lune.    

Théophile GAUTIER (1811-1872)

                                     

Le soleil dit à la lune :
 » Que fais-tu sur l’horizon ?
Il est bien tard, à la brune,
Pour sortir de sa maison.

L’honnête femme, à cette heure,
Défile son chapelet,
Couche son enfant qui pleure,
Et met la barre au volet.

Le follet court sur la dune ;
Gitanas, chauves-souris,
Rôdent en cherchant fortune ;
Noirs ou blancs, tous chats sont gris.

Des planètes équivoques
Et des astres libertins,
Croyant que tu les provoques,
Suivront tes pas clandestins.

 La nuit, dehors on s’enrhume.
Vas-tu prendre encor ce soir
Le brouillard pour lit de plume
Et l’eau du lac pour miroir ?

Réponds-moi. – J’ai cent retraites
Sur la terre et dans les cieux,
Monsieur mon frère ; et vous êtes
Un astre bien curieux !
 

lune41.gif

Tableaux.

potdefleurs.gif

700lavatrep01.gif

700rose.gif 

700mufliers.gif

700freesiarose.gif

A bientôt, Binicaise.

1234

Mes p' tites croix |
la boutique de chris |
un tourneur varnois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez LORETTE
| mamypassion
| KYMCO, CAN-AM, Piaggio, MBK...