Le vent

 

 

Poème d’actualité……

 

Le vent

 

-Le vent, le vent pendant les nuits d’ hiver lucides
pâlit les cieux et les lointains comme un acide.
-voici qu’ il vient du pôle où de hauts glaciers blancs
alignent leurs palais de gel et de silence ;
âpre, tranquille et continu dans ses élans,
il aiguise les rocs comme un faisceau de lances ;
son vol gagne les Sunds et les Ourals déserts,
s’ attarde aux fiords des Suèdes et des Norvèges
et secoue, à travers l’ immensité des mers,
toutes les plumes de la neige.
-d’ où que vienne le vent,
il rapporte de ses voyages,
à travers l’ infini des champs et des villages,
on ne sait quoi de sain, de clair et de fervent.
Avec ses lèvres d’ or frôlant le sol des plaines,
il a baisé la joie et la douleur humaines partout ;
les beaux orgueils, les vieux espoirs, les désirs fous,
tout ce qui met dans l’ âme une attente immortelle,

 

 

Émile Verhaeren. La multiple splendeur

 


3 commentaires

  1. Pas étonnant que ce poète belge traversé par des crises mystiques ait écrit ce bel éloge au vent, énergie spirituelle, Esprit et Souffle de Dieu.
    Bisous. Marie.

  2. jullia dit :

    On sent bien qu’émile était un gars du nord!
    Bisous

    Dernière publication sur C'est chez moi! : Au revoir...

  3. Harmony dit :

    je trouve ce texte tres beau.
    Bisous Harmony.

Répondre

Mes p' tites croix |
la boutique de chris |
un tourneur varnois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez LORETTE
| mamypassion
| KYMCO, CAN-AM, Piaggio, MBK...