Archive pour décembre, 2006

Fleurs de pommier

bonnefindesemaine.jpg

 La fraîcheur des fleurs de pommier en Picardie…

dans le jardin de Robin.

 Fleurs de pommier dans Fleurs et plantes Fleurs-de-pommier900-001

  Fleurs-de-pommier900-008 dans Photos

 Fleurs-de-pommier900-005

  

   

 

Le Chariot d’or. Albert Samain

 Toujours dans la nostalgie

livre14jf.gif

Mon enfance.

Mon enfance captive a vécu dans des pierres,
dans la ville où sans fin, vomissant le charbon,
l’ usine en feu dévore un peuple moribond.
Et pour voir des jardins je fermais les paupières…
j’ ai grandi ; j’ ai rêvé d’ orient, de lumières,
de rivages de fleurs où l’ air tiède sent bon,
de cités aux noms d’ or, et, seigneur vagabond,
de pavés florentins où traîner des rapières.

Puis je pris en dégoût le carton du décor
et maintenant, j’ entends en moi l’ âme du nord
qui chante, et chaque jour j’ aime d’ un coeur plus fort
ton air de sainte femme, ô ma terre de Flandre,
ton peuple grave et droit, ennemi de l’ esclandre,
ta douceur de misère où le coeur se sent prendre,
tes marais, tes prés verts où rouissent les lins,
tes bateaux, ton ciel gris où tournent les moulins,
et cette veuve en noir avec ses orphelins…

 

Albert Samain. Le chariot d’or

m3.gif

Coucou le chien.

 

 

Coucou le chien. dans Animaux 01-Chiens_1 

 01-Chiens_4 dans Photos

 

chat22b.gif

 Petit chien derrière les barreaux……. enfin le grillage…

  Très interessé par l’appareil photos.

 

 

 

Poème : Arthur Rimbaud

livre14jf.gif

Le Dormeur du val

C’est un trou de verdure où chante une rivière

Accrochant follement aux herbes des haillon

D’argent; où le soleil, de la montagne fière,

Luit: c’est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,

Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,

Dort; il est étendu dans l’herbe, sous la nue,

Pâle dans son lit vers où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme

Sourirait un enfant malade, il fait un somme:

Nature, berce-le chaudement: il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine;

Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine

Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.

Octobre 1870.

Arthur Rimbaud

2000147126ligne.gif

Avant l’hiver.

 

 

La fermeture du site de mon hébergeur fait que les photos sur cette page ont disparu.

 

m3.gif

Cuisine : Brownies aux noix

mercredi5.jpg

BROWNIES AUX NOIX

Ingrédients :

200 g de chocolat pâtissier


125 g de beurre


140 g de sucre en poudre


2 cuillères à soupe de farine pleine


1 cuillère à soupe de sucre glace (pour saupoudrer)


1 grosse poignée de cerneaux de noix


4 oeufs

***********

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie en remuant doucement.

Retirer la casserole du feu et ajouter le sucre. Mélanger.

Allumer le four à 180°C (th.5).

Verser un oeuf dans la casserole et mélanger aussitôt
Incorporer les oeufs restants de la même manière.

Ajouter 2 cuillères à soupe de farine en mélangeant.

Concasser les cerneaux de noix grossièrement, les mélanger à la pâte.

Beurrer un moule rectangulaire et y verser la pâte.

Mettre au four pendant 35 à 40 minutes.


Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit ressortir sèche. Laisser complètement refroidir le gâteau et le démouler sur un plat.

Couper en morceaux carrés, et saupoudrer de sucre glace.

Conserver au sec 1 jour ou 2 dans une boite hermétique.

etoiles.gif

Les lavoirs Pontrieux.

 

 Sur le bord du Trieux les vieux lavoirs.  

 

  Les lavoirs Pontrieux. dans Bretagne Pontrieux-01

 

 

Pontrieux fut, du XVe au XIXe, une ville commerciale active. Il s’y échangeait notamment des céréales, des toiles, de lin principalement, et des chevaux. Jusqu’au XIXéme sliècle, le pont « Saint-Yves » de Pontrieux était le seul, entre Guingamp et la mer, qui permettait de passer d’une rive à l’autre (du « Trégor », rive gauche, au « Goëlo », rive droite). Il existait une cartonnerie célèbre à Pontrieux, qui a imprimé les premiers tickets du Métro parisien.

Extrait de Wikipédia l’encyclopédie du Libre.

Pontrieux-00 dans Paysages urbains et autres

  

 

 

012.gif012.gif

012.gif

 

Poèmes : Pierre de Ronsard

amour044.gif 

 

Prends cette rose…..

 

Prends cette rose aimable comme toi

Qui sers de rose aux roses les plus belles,

Qui sers de fleurs aux fleurs les plus nouvelles,

Qui sers de Muse aux Muses et à moi.

Prends cette rose, et ensemble reçois

Dedans ton sein mon coeur qui n’a point d’ailes;

Il vit, blessé de cent playes cruelles,

Opiniâtre à garder trop sa foi.

La rose et moi différons d’une chose:

Un soleil voit naître et mourir la rose,

Mille soleils ont vu naître m’amour,

Qui ne se passe et jamais ne repose.

Que plût à Dieu que mon amour éclose

Comme une fleur ne m’eût duré qu’un jour!

Pierre de Ronsard

1234567

Mes p' tites croix |
la boutique de chris |
un tourneur varnois |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Chez LORETTE
| mamypassion
| KYMCO, CAN-AM, Piaggio, MBK...